Image La cybersécurité et le télétravail : les enjeux
Technologies

La cybersécurité et le télétravail : les enjeux

PAR RAPHAEL - 21 MAI 2023 - 7 MINUTES DE LECTURE

Dans un monde de plus en plus numérique, le télétravail s'est imposé comme une solution efficace et flexible pour les entreprises de toutes tailles, particulièrement en France.
Cependant, cette transition vers des espaces professionnels virtuels a également ouvert la voie à de nouveaux défis en matière de sécurité, car les cyber risques sont de plus en plus grands en entreprise

En effet, les cyberattaques, autrefois principalement ciblées sur les grandes entreprises, se sont diversifiées et intensifiées, mettant en danger les organisations de toutes tailles et de tous secteurs. Il est donc crucial d'appréhender les enjeux de la cybersécurité en télétravail. Que vous soyez un fonctionnaire travaillant à distance ou un gestionnaire de réseau informatique, comprendre ces enjeux peut vous aider à mieux vous protéger contre les cyber-menaces potentielles.

Dans cet article, nous examinerons les menaces accrues en télétravail, les conséquences potentielles d'une cyberattaque, et nous présenterons des chiffres clés sur le sujet. Nous discuterons également des défis à relever et proposerons des moyens pour renforcer la sécurité en cas d’attaque d’un cybercriminel dans le contexte du travail à la maison.

Les risques accrus en télétravail


Le télétravail, bien qu'il offre une flexibilité et une commodité sans précédent, présente également des dangers significatifs en termes de cybersécurité.

Les employés travaillant à domicile utilisent souvent leur propre matériel et se connectent à Internet via des réseaux domestiques, qui peuvent être moins sécurisés que ceux des bureaux d'entreprise.
Selon une étude réalisée par l'Institut Ponemon en 2022, près de 70% des organisations interrogées ont indiqué que le risque de cyberattaques a augmenté avec le passage au télétravail.

De plus, une enquête de la Cybersecurity & Infrastructure Security Agency (CISA) a révélé que 50% des personnes en distanciel aux États-Unis n'avaient reçu aucune formation en matière de sécurité internet.

Des dangers tels que le phishing, le ransomware et les attaques par déni de service peuvent causer des dommages significatifs. En effet, les cybercriminels cherchent à exploiter les vulnérabilités potentielles des réseaux domestiques et des appareils personnels pour accéder à des informations sensibles.
Par conséquent, les entreprises doivent prendre conscience de ces aléas et mettre en place des mesures adéquates pour protéger leurs données informatiques et leurs systèmes contre les menaces de la toile.

Les bonnes pratiques de cybersécurité en télétravail

Assurer la sécurité informatique lorsque l’on travaille de chez soi nécessite une approche à plusieurs niveaux. Voici quelques recommandations pour renforcer la sécurité avec cette méthode d’emploi.

  • Sensibilisation et formation des salariés: Selon le rapport 2022 de Verizon sur les violations de données, 32% des violations étaient liées à du phishing. Les employés doivent être formés aux dangers de la cybersécurité, notamment au phishing et aux autres formes d'ingénierie sociale.

  • Utilisation d'une connexion sécurisée: Les réseaux Wi-Fi domestiques peuvent être plus vulnérables aux attaques. L'utilisation d'un réseau privé virtuel (VPN) peut aider à sécuriser la connexion en chiffrant les données informatiques transmises.

  • Mise à jour régulière des logiciels: Les logiciels obsolètes peuvent présenter des failles de sécurité exploitables. Il est recommandé de maintenir les systèmes d'exploitation, les applications et les appareils à jour.

  • Utilisation de solutions de sécurité: L'utilisation d'antivirus, de pare-feu et d'autres outils de sécurité peut aider à détecter et à bloquer les incidents potentielles.


Les bonnes pratiques pour du télétravail et éviter les cyber-risques

  • Politique de mot de passe robuste: Les mots de passe faibles peuvent être facilement devinés ou craqués. L’utilisation d’un mot de passe fort et une politique de changement régulier de ceux-ci est donc essentielle.

  • Sauvegarde des données: En cas d'attaque, vous devez pouvoir restaurer les perdus le plus vite possible. Il est donc recommandé de mettre en œuvre une stratégie de sauvegarde régulière.En suivant ces bonnes pratiques, les entreprises peuvent réduire considérablement les risques liés à la sécurité en télétravail

L'importance de l'assurance cyber risques en période de télétravail

Malgré des mesures de cybersécurité renforcées, la menace zéro n'existe pas. Les cyber-attaques peuvent avoir des conséquences désastreuses pour une entreprise, allant de la perte de données sensibles à des dommages financiers considérables.

Dans ce contexte, l'assurance cyber risques prend tout son sens. Elle offre une protection financière à l'entreprise en cas de cyber-attaques, en couvrant les coûts liés à la gestion de la crise, à la restauration des données perdues et à la réparation des dommages causés.

En 2022, selon une étude de lANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) seulement 36% des entreprises françaises étaient couvertes par une assurance contre les dangers en ligne. Pourtant, le coût moyen d'une cyber-attaque pour une entreprise est estimé à 1,2 million d'euros.

Des solutions pour renforcer la sécurité en télétravail

La cybersécurité en télétravail est un défi majeur pour les entreprises. Toutefois, des moyens existent pour renforcer la sauvegarde des données et des systèmes d'information.


Les bonnes pratiques pour du télétravail et éviter les cyber-risques

  • La formation des collaborateurs : La sensibilisation des fonctionnaires aux dangers d’internet est une première étape essentielle. Ces formations peuvent être un guide pour mieux protéger le système informatique au sein de son travail.Selon une enquête menée par l'IFOP, 37% des salariés français en télétravail n'ont reçu aucune formation en cybersécurité.

  • La mise en place de protocoles de sécurité: L'utilisation de VPN, l'authentification à deux facteurs ou encore la mise à jour régulière des logiciels permettent de renforcer la sécurité.

  • Le recours à des outils de cybersécurité : Les solutions comme les antivirus, les pare-feu ou encore les systèmes de détection et de prévention des intrusions peuvent s'avérer très efficaces.

  • La mise en place d'une politique de sauvegarde des données : Les sauvegardes régulières permettent de limiter les pertes en cas de cyberattaque.

  • L'assurance cyber risques : Comme mentionné précédemment, elle offre une couverutre financière en cas de cyberattaques.

En somme, le travail à la maison a fait évoluer les enjeux de la cybersécurité. Les entreprises doivent s'adapter et mettre en place des protections adéquates. Ces conseils données aux employés permettront d’avoir le plus rapidement possible des résultats, pour se protéger des cybercriminels.

Conclusion et perspectives d'avenir

La transition vers le distanciel a indéniablement modifié le paysage des risques cyber. Dans ce contexte, il devient impératif pour les entreprises de toutes tailles de prendre des précautions proactives pour protéger leurs informations entreposées dans les serveurs ou le cloud.

Le distanciel est ici pour rester. Selon une étude de l'Institut Gartner, 82% des dirigeants d'entreprise prévoient de laisser leurs employés travailler à distance au moins une partie du temps après la pandémie. Cela signifie que les défis de cybersécurité associés au télétravail continueront de faire partie de notre nouvelle normalité.

La mise en oeuvre d'une culture de la cybersécurité, la formation du personnel, l'adoption de technologies de sécurité avancées et la souscription à une assurance cyber risques sont autant de précautions qui peuvent aider les entreprises à naviguer en toute sécurité dans l'univers du télétravail.

Le futur de l’emploi sera numérique, et la cybersécurité sera au cœur de ce futur. Au sein d’une PME, l’employeur doit avoir confiance en ses employées avec cette nouvelle méthode qu’est le travail à la maison, qui est pour l’instant pas forcément assez sécurisé. Préparons-nous dès maintenant à relever ces défis, pour un avenir numérique plus sûr et plus prospère.