Image Comment choisir son assurance professionnelle ?
Guides pratiques

Comment choisir son assurance professionnelle ?

PAR KEVIN - 09 MARS 2022 - 7 MINUTES DE LECTURE

Vous envisagez d’assurer votre activité et vous vous demandez comment choisir votre assurance professionnelle ? Celle-ci est effectivement recommandée pour couvrir les risques liés à l’exercice de votre métier. D’ailleurs, pour certaines professions, elle est obligatoire. Dans cet article, nous revenons sur les critères essentiels pour sélectionner l’assurance adaptée à votre activité.

Pourquoi souscrire une assurance professionnelle ?

Souscrire une assurance professionnelle vous garantit contre les aléas de la vie d’une entreprise. Pour chaque secteur d’activité, il existe des risques auxquels un entrepreneur s’expose. Voici quelques exemples :

Le bris du matériel informatique d’un client ;
Un salarié qui se blesse lors d’un déplacement professionnel ;
La fuite de données informatiques d’un client et ses conséquences ;
Un dégât des eaux dans votre local ;
Une plainte déposée contre vous pour une prestation de conseil qui a entraîné une perte financière ;
Un client qui se blesse dans vos locaux ;
Votre matériel professionnel détruit par un acte de vandalisme.

Ces cas concrets montrent que ces risques sont variés. Tous ne concernent pas le même type d’entreprise. Cependant, chacun de ces risques implique des frais qui peuvent durement impacter votre trésorerie. Si vous n’êtes pas assuré, ceux-ci seront à la charge de l’entreprise. Dans certains cas, cela peut même menacer sa pérennité. Néanmoins, il existe une assurance professionnelle d’entreprise qui correspond à vos besoins.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance professionnelle ?

L’assurance professionnelle est obligatoire uniquement pour certaines professions, dites réglementées. Pour une partie d’entre elles, cette obligation est inscrite dans la loi. Pour d’autres, elle apparaît dans les textes qui réglementent leur activité. Ainsi, ces professions doivent avoir une responsabilité civile professionnelle. Cette assurance, nommée aussi RC pro, couvre les dommages causés à un tiers. Ce sont les :

  • Métiers de la santé ;
  • Professionnels du droit ;
  • Comptables et experts-comptables ;
  • Agents immobiliers ;
  • Professionnels de l’assurance ;
  • Conseiller en investissement financier
  • Métiers du tourisme ;
  • Métiers du bâtiment ;

Les professionnels du bâtiment sont aussi tenus d’avoir une assurance décennale.

En ce qui concerne les autres professions, l’assurance n’est pas obligatoire. Cependant, pour vous prémunir des risques inhérents à votre activité, elle est conseillée.

Quels critères faut-il considérer pour choisir son assurance professionnelle ?

Le critère le plus important pour choisir son assurance professionnelle est le fait qu’elle soit totalement adaptée à votre activité. Il faut également tenir compte des garanties incluses et des franchises.

Les garanties et les franchises

Les garanties additionnelles permettent d’améliorer votre niveau de protection. En faisant établir un devis, vous saurez précisément ce qui est inclus ou non dans votre contrat. Parmi les garanties courantes se trouvent la protection juridique, la perte financière, la garantie cyber ou la perte d’exploitation. Là encore, il faut adapter leur choix à vos besoins.

Une franchise est une somme non remboursée par l’assureur et qui reste à la charge de l’entreprise. Par exemple, une franchise de 1 000 euros indique que cette somme restera à votre charge, peu importe le montant total du dédommagement.

Cette somme exprimée en euros, ou en pourcentage, est mentionnée dans votre contrat. Le montant de la franchise joue sur le prix de l’assurance, mais doit également être adaptée à chaque situation.

Quelles assurances professionnelles choisir pour mon activité ?

La RC pro est recommandée pour tous. Celle-ci permet de garantir les dommages causés à un tiers. Cela peut aller de la blessure d’une personne dans votre entreprise à des poursuites judiciaires concernant à un diagnostic médical. Dans tous les cas, la notion de responsabilité civile vous oblige à dédommager un préjudice reconnu comme tel.

Pour les autres assurances professionnelles, analyser les risques auxquels vous pouvez être exposé. Bien sûr, ceux-ci sont très différents d’une activité à l’autre.

Il paraît nécessaire d’avoir une assurance contre les cyber-risques si vous manipulez des données issues du Web. Ce risque ne sera peut-être pas partagé par une esthéticienne qui ne se sert pas d’Internet pour son travail. Par contre, cette dernière devra assurer les locaux de son institut de beauté. Cette assurance pour local commercial est exigée par tout bailleur.

Pour mieux évaluer ces risques, n’hésitez pas à en discuter avec des professionnels des assurances pour entreprise.

Choisir une assurance professionnelle selon la taille de mon entreprise

Une micro-entreprise et une entreprise qui a des milliers de salariés n’ont pas les mêmes besoins. Elles ne sont pas exposées aux mêmes risques. Aussi, est-il absolument nécessaire que l’assurance corresponde à la forme juridique de l’entreprise. Chaque contrat ne comportera pas les mêmes garanties et leur coût diffèrera nécessairement.

Les autres spécificités à analyser

L’assurance professionnelle doit toujours coller à vos besoins spécifiques. Si votre entreprise possède du matériel coûteux, l’assurer est nécessaire. Si vous avez un local commercial, c’est indispensable d’avoir une assurance appropriée. Quant à un professionnel du bâtiment, il devra souscrire une garantie décennale qui couvre les dommages éventuels suite aux travaux.

Renseignez-vous sur les textes qui réglementent votre activité, et auprès d’autres professionnels. Cela vous permettra de mieux cerner les risques encourus à votre travail et auxquels vous n’auriez pas forcément pensé de prime abord.

Quels sont les risques que l'assurance professionnelle couvre ?

Les risques couverts par une assurance professionnelle correspondent aux garanties présentées sur votre contrat. Toutefois, ces garanties sont circonscrites au cadre professionnel.

Par exemple, une RC pro prend en charge les dommages causés à un tiers dans votre entreprise ou lors d’une prestation. Tous les salariés de l’entreprise, les dirigeants et les stagiaires sont alors couverts. Néanmoins, cette garantie ne concerne pas les dommages éventuels causés en dehors de leur travail. Elle ne s’applique pas non plus si le préjudice est intentionnel !

De plus, la responsabilité personnelle du dirigeant n’est pas couverte par une RC pro traditionnelle, notamment en cas de faute pénale. C’est une assurance responsabilité du dirigeant qui est alors nécessaire.

Il existe aussi des exclusions de garantie. Les dommages qui découlent d’une prestation sont assurés, mais pas la prestation elle-même. Si celle-ci n’est pas conforme, elle est exclue de la couverture. Ces exclusions sont mentionnées dans votre contrat d’assurance.

Ce qu’il faut retenir concernant les assurances professionnelles

Une assurance professionnelle pour entreprise est obligatoire pour les professions réglementées, cependant conseillées pour toutes les activités. Il existe de nombreux types d’assurances pour entreprise que vous pouvez souscrire. Ce sont les risques liés à votre activité qui vont vous guider vers les contrats appropriés. Prêtez attention aux garanties de votre contrat et aux exclusions possibles. Une assurance professionnelle ne s’applique que dans le strict cadre professionnel.


Articles similaires