Assurances professionnelles

Psychomotricien

Spécialiste des troubles psychomoteurs, vous envisagez de vous installer en libéral. La souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle ou RC Pro est une obligation à laquelle vous devez souscrire.

Image
Lucie G. Psychomotricienne
Plus de 1 500 activités assurées :
trouvez la vôtre !
trust star
4,6 / 5

D’autres garanties sont également recommandées pour la compléter afin de vous protéger financièrement face aux risques liés à la profession de psychomotricien.

La RC Pro : l’assurance professionnelle pour un psychomotricien

La souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro) est obligatoire pour les professionnels de la santé et du paramédical, y compris le psychomotricien. Voici un aperçu de ce que ce contrat d’assurance couvre.

Votre responsabilité professionnelle en tant que psychomotricien

Votre responsabilité professionnelle est mise cause lorsqu’un tiers subit des dommages occasionnés par votre matériel, par vos installations ou par vous-même. Dans ces cas, vous êtes tenu de réparer les préjudices.

Voici quelques exemples de cas concrets qui engagent votre responsabilité professionnelle :

  • Corporel : un patient se blesse gravement lors d'une séance de psychomotricité que vous avez supervisée ;
  • Matériel : en trébuchant sur un plot oublié dans votre allée en pierre, une personne laisse tomber son téléphone qui se casse ;
  • Immatériel : un parent doit arrêter de travailler pour s'occuper de son enfant immobilisé à cause d'une faute que vous avez commise, entraînant ainsi une perte de revenus.

Ces risques sont réels dans la profession de psychomotricien, d’où l’intérêt de vous protéger avec une assurance adaptée.

Votre responsabilité civile de psychomotricien

L’assurance RC Pro couvre les conséquences financières des dommages corporels, matériels ou immatériels que votre cabinet de psychomotricité aurait causés. Grâce à cette assurance, vous pouvez vous prémunir des dépenses qui peuvent peser très lourd pour votre budget.

Ainsi, tous les frais relatifs à la réparation des préjudices seront pris en charge par l’assureur : la réparation ou le remplacement du matériel endommagé, les frais médicaux de la personne blessée, l’indemnisation de la victime, etc.

L'assurance RC pro : une obligation légale pour le psychomotricien

Pour un professionnel de la santé, la souscription d’une assurance professionnelle est imposée par la loi. Ainsi, pour pouvoir exercer le métier de psychomotricien en libéral ou en indépendant, vous devez absolument contracter une RC Pro.

Le manquement à cette obligation vous expose à deux types de sanctions qui peuvent être appliqués simultanément : l’interdiction d’exercer et le paiement d’une amende pouvant s’élever à 45 000 euros. 

L'assurance RC Pro : une recommandation capitale dans la profession de psychomotricien

Les salariés des centres spécialisés et les professionnels de santé travaillant au sein des établissements hospitaliers ne sont pas tenus de souscrire une RC Pro. Cette obligation est prise en charge directement par leur employeur, pour leur compte.

Toutefois, il est vivement conseillé de vous assurer personnellement même en tant que salarié exerçant la profession de psychomotricien. L’objectif est de vous protéger lorsque vous êtes dans une situation préjudiciable non couverte par la RC Pro de votre employeur.

La garantie protection juridique : une option de la RC Pro

La protection juridique est un volet optionnel que vous pouvez inclure dans votre contrat d’assurance RC Pro. Elle est essentielle en cas de procédure judiciaire, que vous soyez l'initiateur d'une action en justice ou que vous en soyez la cible. 

Grâce à l’assurance protection juridique  :

  • Vous bénéficiez d’un conseil juridique pour consolider votre requête ou votre défense.
  • Vous avez droit à un avocat qui vous assiste avant, pendant et après la procédure.

Cette garantie peut accroître légèrement le coût de votre RC Pro. Toutefois, elle est nécessaire pour renforcer votre protection en cas de litiges avec un tiers. En effet, elle couvre tout accident survenu pendant une séance de psychomotricité dans votre cabinet.

Les assurances recommandées pour la protection des psychomotriciens

L’exercice du métier de psychomotricien en libéral soulève de nombreuses questions en matière d’assurance. Qu’arrive-t-il si le matériel est endommagé, empêchant ainsi la poursuite de l’activité ? Comment couvrir les dépenses de santé en tant que professionnel indépendant ? Que faire en cas d’arrêt de travail ?

Assurup propose diverses assurances qui répondent aux besoins spécifiques des professionnels de santé

Le Multirisque professionnel : une protection pour votre cabinet et votre matériel de psychomotricité

L’assurance multirisque professionnelle ou Multirisque Pro couvre les dommages subis par les biens et locaux professionnels du psychomotricien

Dans la pratique, votre cabinet, votre matériel et vos équipements de psychomotricité sont exposés en permanence à divers risques : vol, vandalisme, incendie, dégâts des eaux… Le coût de réparation ou de remplacement des biens endommagés est parfois très élevé, Le multirisque Pro vous aide en prenant en charge les dépenses qui en résultent.

En cas de sinistre, cette assurance couvre l’indemnisation pour la perte d’un matériel ou le vol d’un équipement, à hauteur de sa valeur. Elle supporte également le frais de remplacement ou de réparation de biens endommagés lors d’un sinistre (incendie, dégâts des eaux, acte de vandalisme, etc.).

La Mutuelle d’entreprise psychomotricien  : un complément à votre assurance maladie

Si votre cabinet de psychomotricité dispose d'un personnel, même un seul salarié, la loi vous oblige à souscrire une mutuelle d’entreprise. Cette dernière renforce la couverture santé de l’assuré avec la prise en charge de certains frais médicaux. Les garanties peuvent également s'étendre à son conjoint et à ses enfants.

La Mutuelle d’entreprise prend en charge la totalité ou une partie des dépenses de santé dont le remboursement n'est pas effectué par la Sécurité sociale, notamment :

  • Les dépenses de soins courants : consultations médicales, divers soins (odontologiques, ophtalmologiques…), appareillages (dentaires, prothèse auditive, etc.) ;
  • Les frais d’hospitalisation : séjour, prestations chirurgicales, autres dépenses… ;
  • Les coûts reliés à la maternité et à la prévention : accompagnements prénataux, accouchement, soins postnataux, vaccinations, etc.

À noter que les cotisations de l’employeur pour la mutuelle d’entreprise ne sont pas soumises aux charges patronales. Elles sont aussi également déductibles du bénéfice imposable de l’entreprise

La prévoyance entreprise : une protection efficace pour le psychomotricien face aux aléas de la vie

La Prévoyance entreprise protège le psychomotricien indépendant d’une invalidité ou d’une incapacité de travail.

Fonctionnant comme la complémentaire santé, la Prévoyance d’entreprise offre une couverture supplémentaire à celle de la Sécurité sociale. Elle assure le maintien de votre salaire et celui de vos employés en situation d’invalidité, d’incapacité ou d’arrêt de travail

La Prévoyance d’entreprise garantit également le versement d’un capital ou d’une rente en cas de :

  • Arrêt de travail temporaire suite à une maladie ou à un accident ;
  • Incapacité partielle ou totale à exercer une activité professionnelle ;
  • Perte d’autonomie nécessitant l’aide d’une tierce personne dans l’accomplissement des actes quotidiens (s’alimenter, s’habiller, toilettes personnelles…) ;
  • Décès du salarié ou de l’entrepreneur (la rente ou le capital prend la forme de soutien financier à sa famille).

Cette assurance constitue une sécurité non négligeable face aux aléas de la vie professionnelle.

Le tarif d’une assurance psychomotricien

Le coût d’une assurance psychomotricien varie en fonction de plusieurs facteurs. Pour une RC Pro, le montant annuel oscille entre 200 et 600 euros. Ce tarif varie selon le niveau de couverture souhaité et les garanties supplémentaires.

Le prix d’une assurance professionnelle par rapport à votre chiffre d’affaires

Votre chiffre d’affaires entre en compte dans le calcul du coût de votre assurance. Plus les revenus de votre entreprise sont élevés, plus le tarif appliqué augmente. En évaluant les risques, les assureurs estiment que les entreprises à hauts revenus sont plus susceptibles d’être la cible de réclamations importantes.

Ainsi, pour un autoentrepreneur, les tarifs de l’assurance professionnelle fluctuent généralement entre 100 et 300 euros par an. Le coût peut commencer à partir de 500 euros dans le cas d'une entreprise de type SARL.

Pour aller plus loin sur les tarifs des assurances professionnelles, nous vous invitons à lire cet article.

Le prix de l’assurance psychomotricien par rapport au taux de sinistralité de votre secteur

La sinistralité indique le rapport entre le montant des sinistres à dédommager et celui des primes encaissées par l’assureur. Elle impacte directement le coût de l’assurance psychomotricien.

Dans le calcul du coût de votre prime, la compagnie d’assurance prend en compte la fréquence des faits dommageables dans votre secteur. Si l’historique de sinistres est élevé, le montant sera conséquent. Dans le cas contraire, vous pourriez bénéficier de tarifs d’assurance plus avantageux.

Il est ainsi primordial de gérer efficacement les risques professionnels pour maintenir un faible taux de sinistralité. Cela peut passer par des formations en gestion des risques, par une bonne ergonomie du lieu de travail et par l'établissements des protocoles de sécurité rigoureux.

Pour connaître tous les tarifs de nos assurances, cliquez ici.

Pour souscrire rapidement à l’une de nos assurances, vous pouvez cliquer sur notre rubrique M’assurer.

Questions récurrentes

Quel est le salaire moyen d’un psychomotricien ?

chevron menu

Le salaire d'un psychomotricien varie selon son secteur d'activité. En tant que fonctionnaire, il débute à environ 1 900 euros bruts et peut percevoir jusqu’à 3 300 euros mensuels bruts en fin de carrière. Le psychomotricien indépendant ou travaillant dans un cabinet privé peut prétendre à un salaire mensuel moyen de 2 200 à 3 000 euros brut.

Comment se faire rembourser la séance de psychomotricité ?

chevron menu

Est-ce que la CMU prend en charge la psychomotricienne ?

chevron menu